Vis à Vis, une peinture à quatre mains

Lorsque les deux artistes, Hélène Sutin et Qian Chong se rencontrent, tout les oppose : leur sexe, leur culture, leur langue... Elle est Suisse, il est Chinois. Leur seul point commun : la musique. Chacun pourtant évolue dans un univers diamétralement opposé : elle pianiste vient d'un univers classique, jazzy et pop, lui est musicien underground au sein d'un groupe garage noisy. De ce point commun va naître une association où toutes ces différences, qui auraient pu être totalement incompatibles, vont se complété à travers des oeuvres qui réunissent leurs énergies.

 

800d3b70460bfb4f7331b68769e8cf70.png

 

 

Sur les centimètres carrés de toile, les deux artistes apportent leurs regards sur la vie, les hommes, les attitudes...Comme une partition jouée à deux, chacun interprète sur une même toile sa vision du monde à travers les traces du pinceau, les couleurs, les matières...

Résultat : une galerie de portraits qui reflètent leur sensibilité, leur connivence, leur harmonie, leur symbiose. Des oeuvres singulières, riches de sagesse, parfois de nostalgie et de pudeur.

Du 8 au 18 octobre, Galerie Talmart, 22, rue du Cloître Saint-Merri, 75004 Paris

Les commentaires sont fermés.